Précautions d’emploi des huiles essentielles et des ingrédients pour la fabrication des cosmétiques maison DIY

Précautions d’emploi des huiles essentielles

Les informations relatives à l’usage des huiles essentielles sous la rubrique aromathérapie et qui sont mentionnées sur ce site internet proviennent d’ouvrages bibliographiques publiés par des professionnels de la santé. Elles sont mises à votre disposition à titre informatif et ne sauraient en aucun cas se substituer aux conseils et aux ordonnances délivrés par un médecin. Seul un médecin est habilité à délivrer le traitement thérapeutique qui vous sera le plus adéquat.

AromEncense décline toute responsabilité en cas d’accident, de lésion ou de préjudice subi par quiconque pratiquerait une automédication sur la base des informations contenues dans ce site.

Voici quelques recommandations à adopter :

  • N’utilisez jamais une huile essentielle « au hasard ». En cas de doute ou d’interrogation, il convient de toujours de demander l’avis d’un praticien santé.
  • Pour éviter le risque d’allergie, nous vous recommandons de toujours effectuer un test de tolérance cutané dans le pli du coude et d’attendre 24 heures avant toute utilisation.
  • Les huiles essentielles sont des concentrés de végétaux aromatiques. Toute utilisation à l’état pur doit être prudente et avisée, après conseil d’un médecin ou d’un pharmacien.
  • Par précaution, il ne faut pas utiliser les huiles essentielles chez les enfants de moins de 6 ans, voire 8 pour certaines huiles essentielles irritantes. De même les femmes enceintes ne doivent pas en utiliser, ni en période d’allaitement. L’usage des huiles essentielles avec des enfants de moins de douze ans doit se faire avec l’avis d’un spécialiste des HE.
  • L’usage des huiles essentielles riches en phénols (cannelle écorce, thym au thymol, sarriette, origan, thym à feuilles de sarriette, girofle, gaulthérie et d’autres…) et en cétone (menthes, curcuma…) est à proscrire chez les enfants de moins de 7 ans. Toutes les huiles essentielles doivent être tenues hors de portée des enfants.
  • Chez les personnes allergiques, hypersensibles ou n’ayant jamais utilisé d’huiles essentielles, il faut pratiquer un test cutané avant toute utilisation (1 goutte au niveau du pli du coude, avec une goutte d’huile végétale). Utiliser les huiles essentielles avec grande précaution sur les personnes atteintes d’épilepsie et en cas de problème cardiaque. Eviter les HE riches en sesquiterpénols et diterpénols (dites « hormone-like ») chez les gens atteints d’un cancer hormono-dépendant.
  • Il est déconseillé de prendre les huiles essentielles pures par voie orale, sans un comprimé neutre comme support ou un support comme l’huile végétale ou le miel.
  • En cas d’absorption accidentelle, ne pas faire vomir la personne, mais lui donner une huile végétale alimentaire à boire et consulter le centre antipoison. : France – Paris : 01 40 05 48 48 / Belgique : 070 24 52 45.
  • Il est déconseillé d’appliquer les huiles essentielles pures sur la peau car elles sont desséchantes voire irritantes et dermocaustiques. Utilisez un excipient adapté : une huile végétale, une crème ou un gel. Il est interdit de les mettre dans les yeux, les oreilles, le nez ou les parties génitales. Ne jamais les injecter en intraveineuse ou en intramusculaire.
  • Les huiles essentielles d’écorce de cannelle, de sarriette, thym à phénols (thymol, carvacrol), Origan, girofle clous, Lemongrass, gaulthérie, menthe poivrée, eucalyptus globulus et d’autres encore sont irritantes. Elles ne doivent pas être ingérées, appliquées sur la peau ou diffusées à l’état pur (la liste mentionnée n’est pas exhaustive – consultez toujours votre praticien santé).
  • En cas de projection dans les yeux, rincer immédiatement avec une huile végétale alimentaire.
  • Eviter l’exposition au soleil ou aux UV après l’application sur la peau d’huiles essentielles pour éviter tout risque de photosensibilisation ou de brûlures.
  • Pour toute utilisation avec de l’eau, utiliser toujours un émulsifiant adapté, un dispersant et ne jamais prendre des huiles essentielles dans un verre d’eau sans émulsifiant comme le solubol (un dispersant).
  • Les huiles essentielles sont inflammables et volatiles, il est donc déconseillé de les exposer à des sources de chaleur excessive ou à une flamme, des étincelles ou autres sources d’amorçage.
  • Garder les flacons toujours bien fermés, éviter de retirer le codigoutte qui se trouve sur chaque flacon.

Précautions d’emploi des ingrédients et fabrication des cosmétiques maison DIY

Toutes les idées à faire soi-même disponibles sur le site internet et dans nos documentations sont des exemples d’utilisation de nos ingrédients cosmétiques. Ils ne sauraient en aucun cas engager la responsabilité d’AromEncense dû à un mauvais usage.

Voici quelques recommandations à adopter :

  • Lavez-vous les mains avant de commencer et portez des gants propres, charlottes, vêtements propres couvrants).
  • Désinfectez vos matériels, ustensiles et contenants avant utilisation à l’alcool de 70° ou faites bouillir 10 mn autres que le plastic et pompes.
  • Votre plan de travail doit être propre et désinfecté. Vos produits doivent avoir une date de péremption valable.
  • Respectez les étapes de votre recette comme indiqué dans votre liste et respectez les dosages recommandés.
  • Si des chauffes sont nécessaires, les précautions d’usage doivent être respectées afin d’éviter les brûlures et projections. Il est recommandé de porter des lunettes de protection.
  • Dans le cas de préparations contenant de l’alcool, manipulez loin d’une flamme ou toutes source incandescente et dans une pièce aérée.
  • Evitez les contacts de vos mains avec la préparation et les ingrédients.
  • Certains produits peuvent être allergisants, il est important de faire un test d’application de votre préparation dans le pli du coude pendant 24h minimum avant application afin de vérifier que vous ne faites aucune réaction. En cas de réaction, n’utilisez plus le mélange.
  • Vos préparations doivent être étiquetées, datées et tenues hors de portée des enfants.
  • Nous vous conseillons de tenir un cahier de suivi de vos recettes (ingrédients, numéros de lots des ingrédients, quantités introduites et date de fabrication).
  • Conservez vos préparations très sensibles au frais et utilisez-les rapidement.
  • Ajoutez des conservateurs à vos préparations cosmétiques contenants de l’eau ou des hydrolats en respectant les doses recommandées.
  • Au moindre changement d’aspect, couleur ou d’odeur désagréable, jetez votre préparation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *